Villetaneuse

Réflexion et proposition d’aménagement des espaces extérieurs

 

  •  

Désignation

  • Réflexion et Proposition d'Aménagement des Espaces Extérieurs et Construction de 60 Villas Urbaines Durables à Villetaneuse.

MO

  • A l’initiative du Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA)

Architectes mandataires

  • Atelier d'Architecture et d'Urbanisme Marjolijn Boudry & Pierre Boudry

SU

  • 6500 m2

Bureau De Contrôle

  • SPS QUALICONSULT

Bureau d'Etude Acoustique et Thermique

  • AT3E
  • Villas urbaines durables au cœur du site d’interface du Centre Ville de Villetaneuse
  • Intégration du Projet des «Villas urbaines durables » au cœur du site d’interface du Centre Ville de Villetaneuse dans une logique de développement environnementale, sociale et urbaine.
  • Le projet des Villas urbaines s’inscrit dans le site d’interface urbain. Ce dernier comprend un programme urbain interactif permettant à la ville de se développer dans le mouvement, de vivre avec son temps, celui des quartiers, celui des familles, des étudiants et des visiteurs, celui de la nature, des activités, celui de la banlieue parisienne et celui de son département.
  • Nous considérons que le concept de Villas urbaines durables dont la localisation est liée au site de la Place de la Gare de Villetaneuse doit être envisagé à l’échelle d’une pièce urbaine pour être potentiellement porteur d’un développement durable aux échelles locales, médianes et macro.
  • C’est pourquoi le projet s’inscrit dans une dynamique qui a besoin d’ accroches très fortes, multiples et diversifiées avec son environnement pour que le développement durable puisse « prendre ».
  • Le site entretient aussi de cette manière des liens transversaux (Mail planté, Rue du 19 mars 1962, transversalité visuelle...) avec son environnement.
  • Le projet urbano-architectural des Villas urbaines durables est donc un projet culturel dans le sens où il s’appuie sur une prise de connaissances du terrain social et bâti, d’un site dans sa géographie et son histoire ...
  • De tous les liens tissés, superposés entre espaces publics, privés et de transition, le site d’interface du Centre Ville est une complémentarité d’ambiances et de lieux, une hiérarchisation et une qualification des échanges selon les différentes échelles du territoire.